Phénomènes naturels

On écrit de la province : “ Pour la célébration de la fête de l’Empereur, le maire avait organisé un tir à la cible. Le prix consistait en un beau fusil à deux coups. Au moment où le tir allait commencer, un orage a éclaté, et le fluide électrique est allé frapper le but en plein centre. Jugez de la stupéfaction des tireurs, lorsque, accourus à la place où se trouvait la cible, ils s’aperçurent que le fusil d’honneur qu’on avait déposé à son pied, enguirlandé de laurier, avait disparu en ne laissant d’autre trace que quelques légers éclats du bois et une sorte de poussière métallique ! Le vainqueur avait emporté son prix sans attendre qu’il fût décerné avec le cérémonial d’usage. ”

Cible-dhonneur-de-Carl-Casternauer

Publicités
Cet article, publié dans Anecdotes en tous genres, Hors les murs, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s