Le râtelier vorace

Le coroner Connery a tenu, à Gotham, une enquête sur un homme nommé Douglal Mac-Douglal, mort à l’hôpital de Bellevue d’un accident des plus bizarres. Le malheureux, dans un excès de délire, avait avalé son râtelier de fausses dents, dans l’idée féroce de se dévorer lui-même. Ses dents ne l’ont pas mangé ; mais il n’en est pas moins mort pour avoir mangé ses dents.

dentier

Publicités
Cet article, publié dans Sensibles s'abstenir, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s