Carnet d’une femme de précautions

Ne pas oublier avant de quitter Sequana pour la campagne, les voyages, les eaux ou les bains de mer, de se munir, boulevard Saint-Denis, n°26, de quelques flacons de lait antéphélique, prudente et utile précaution contre les morsures du hâle et « les après baisers » du soleil.

lait antéphélique

Publicités
Cet article, publié dans Quartier 21, Sequana ancien, Sequana moderne, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s