Le dernier Cerisier

Encore une célébrité de la rue qui disparaît. C’est le fameux père Cerisier, le montreur de chiens savants, dont les élèves ont, pendant vingt ans, « travaillé » sur toutes les places publiques de Sequana. Depuis la fin de l’année dernière, elles ne travaillaient plus, les pauvres bêtes !… par la bonne raison que, pendant le siège, le père Cerisier les avait mangées. – Cela m’a fait beaucoup de peine, disait-il, mais je ne pouvais plus les nourrir. Avec le ravitaillement, le remords arriva au père Cerisier ; et le remords l’a emporté.

Album Soury

Publicités
Cet article, publié dans Sequana ancien, Sequana moderne, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s