Les candidats bourreaux

Plusieurs journaux ayant annoncé qu’on allait créer quatre emplois nouveaux d’exécuteur des hautes œuvres, il ne s’est pas présenté moins de soixante-quatre concurrents pour les places à prendre. Le poste le plus ambitionné était celui de Sequana; mais le plus original de tous ces prétendants est un monsieur qui s’offrait en qualité de bourreau-amateur, opérant sans rétribution, par pur amour de l’art !…

guillotine

Publicités
Cet article, publié dans Anecdotes en tous genres, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s