La curée des rats – chapitre 2

Mais nous voici parvenus au pied d’un mur circulaire ou à peu près circulaire, car rien dans cet endroit ne présentait une forme correcte, un dessin arrêté ; la substance même des objets n’avait rien de la réalité ordinaire. Les échelles furent appuyées contre ce mur, et après une ascension assez rigide, nous et nos douze porte-torches, nous en couronnâmes la crête. Nos regards plongèrent alors dans une enceinte encore assez vaste où étaient conduits les chevaux condamnés à être abattus. Plusieurs ossuaires, çà et là éparpillés, indiquaient cette funèbre destination.

Le fond de cette cuve mal pavée était déchiré par les lignes de plusieurs rigoles en pierre de liais aboutissant au bord même de la circonférence du mur, et chacune de ces rigoles se terminait par une grille perpendiculaire, placée là, je présume, pour arrêter les corps solides et ne laisser passer que le sang. Ce sang courait ensuite souterrainement vers un lac, un véritable lac où l’on pouvait se promener en bateau. Un lac d’une étrange beauté, comme a pu le rêver Néron, le grand poète écarlate.

Nous attendions toujours sur la crête de notre mur. Balzac aiguisait la lame de sa curiosité. Quant à moi, je m’étais placé à califourchon sur le dos du mur où j’aspirais le plus possible la fumée bienfaisante d’un cigare ; j’essayais de combattre les émanations trop énergiques pour la faiblesse de mes organes.

Une grille de fer s’ouvrit dans l’épaisseur du mur ; quatre hommes entrèrent aussitôt dans l’enceinte en traînant après eux, avec des cordes, le cheval mort, le héros de la fête, l’acteur principal que nous attendions avec des battements de cœur. Quand ils l’eurent laissé tout nu sur les pierres, ils s’éloignèrent et repoussèrent derrière eux la grille de fer. L’ouverture était jouée : l’action s’entamait.

La suite à la prochaine livraison

Publicités
Cet article, publié dans Quartier 18, Sensibles s'abstenir, Sequana ancien, Sequana moderne, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s