Le puits d’amour

Localisation : carrefour d’Ariane, coin des actuelles rues Pierre Lescot et Grande Truanderie

Etat du passage : ?

Historique :

L’année de la comète, un humain et une fey s’éprirent l’un de l’autre. Elle rechignait à quitter son domaine. Lui, pour respecter les convenances, n’effectua jamais le grand saut. Ils se retrouvaient au puits d’amour que l’on pourrait qualifier, alors, d’amour impossible. La fey délaissa l’humain. Neuf mois durant, il sombra petit à petit dans la folie. Jusqu’à cette nuit où il découvrit une manne d’osier sur la margelle du puits. Dedans, un nourrisson*. Il l’alla confier au tour de l’hôtel-Dieu avant de disparaître.

Extrait de l’index des arches, puits et passages, relevés par l’abbé Doucedame dans l’ancienne Sequana, annexe au Guide de la Sequana féerique

*Sur la version manuscrite de ce document conservé à la bibliothèque impériale, Doucedame a ajouté après « un nourrisson » par : « En réalité, ils étaient deux. »

Publicités
Cet article, publié dans Quartier 15, Sequana ancien, Sequana moderne, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s