Cours étrangères

La reine Victoria, revenant de Suisse, a passé incognito par Paris, où elle n’a fait que toucher barre, pour retourner en Angleterre.

Il paraît que le dimanche, à Lucerne, la reine Victoria ne trouvait pas cette paix si chère à tout anglais le jour du Seigneur. On jouait continuellement aux quilles dans le voisinage de la villa ; et, comme les quilles suisses sont énormes, on dirait le ronflement perpétuel du tonnerre.

La reine, fort ennuyée, a demandé qu’on cessât ce jeu le dimanche, et 2,000 fr. ont été offerts comme indemnité aux aubergistes ; mais ceux-ci n’ont pas cru devoir accepter l’offre de Sa Majesté.

Publicités
Cet article, publié dans La vie à grandes guides, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s