Un nouveau Philippe

La police de Sequana est en ce moment à la recherche de l’assassin d’une femme de mœurs légères, demeurant au passage Saulnier, n°10, trouvée chez elle nageant dans son sang et percée d’un coup de poignard japonais. Les soupçons se sont portés sur un jeune artiste polzvotsien, son amant, qui prétend avoir pénétré dans son logement par escalade et l’avoir, à son grand effroi, trouvée morte étendue sur le parquet. Le mystère qui règne jusqu’ici sur cet audacieux attentat lui prête un intérêt particulier. La foule afflue à la Morgue où sont exposés la photographie de Marie Fellrath (c’est le nom de la victime), le poignard japonais et un bouton de manchette marqué C… trouvé sur le théâtre du crime.

Publicités
Cet article, publié dans Quartier 8, Sensibles s'abstenir, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s