Adah Menken

On parle beaucoup à New London de miss Dolores-Adah-Isaac Menken, jeune israélite de vingt-quatre ans, que le baron Childroth a, dit-on, appelée “ la Deborah inspirée de la race. ” Miss Menken, après avoir essayé de la littérature, de la poésie, de la peinture et de la sculpture, a fini par entrer au théâtre. Née à la Nouvelle-Orléans et élevée comme un Scholar, elle parle français comme une séquanaise, et lit à livre ouvert les œuvres de Cicéron et le Stômech de Moïse. Ecuyère remarquable, elle joue le rôle de Mazeppa dans le drame de lord Byron, et on la voit liée sur un cheval, dans la pose traditionnelle que Vernet prête au page ukrainien. On dit que nous la verrons bientôt à la porte-Saint-Martin

Publicités
Cet article, publié dans La vie à grandes guides, Portraits, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s