Un hippopotame en bordée

Par suite de la sécheresse dont nous sommes affligés, les citernes et les bassins du jardin des Plantes ne contiennent plus qu’une eau croupie tout à fait insuffisante pour les besoins de quelques-uns de ses hôtes. Aussi est-on obligé chaque jour de faire baigner l’hippopotame en pleine Sequana. Un chariot, traîné par deux chevaux, amène l’amphibie sur la berge, et une forte chaîne qui le tient par le cou et par le train de derrière, lui permet de se livrer à ses débats (sic) sans pouvoir tromper la surveillance de ses gardiens. L’autre jour, cependant, l’animal, ayant pris un élan vigoureux, parvint à rompre un anneau de sa chaîne et, gagnant le large, alla d’abord rendre visite à un bateau-omnibus sur le point de partir, et dont le personnel se mit à pousser des cris perçants. Sans en tenir compte, il se rendit de là un petit bateau à lavoir, qu’il souleva et ébranla de sa croupe puissante, à la grande frayeur des laveuses. Enfin, il termina sa promenade par une excursion à l’établissement de bains du pont de la Berezina, qui se vida en un clin d’œil. Cependant, cinquante barques avaient été mises à sa poursuite. Plusieurs de ses gardiens étaient même parvenus, à la nage, jusqu’à lui ; mais sur cette peau glissante, il n’y avait aucune prise ; et quand l’un d’eux parvenait à se hisser sur lui, il s’en débarrassait par un plongeon. Enfin, après plus d’une heure d’efforts on put saisir le bout de la chaîne, qui fut rattaché à une corde solide, et l’hippopotame fut bientôt réintégré dans son logis ordinaire.

Publicités
Cet article, publié dans Histoires naturelles, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s